Pourquoi procéder à une étude de sol avant les fondations ?

Lors d’une construction neuve, les fondations jouent un rôle important dans sa solidité ainsi que sa longévité. C’est une installation importante. Pourtant, pour une construction solide, il est important de faire une étude de sol avant de se lancer dans les travaux. C’est bien évidemment une étape cruciale, car c’est le garant de la solidité de la construction. Pourquoi cette procédure reste indispensable ? Quand la réaliser ? Quelles sont les étapes à faire ? Découvrez les réponses à ces questions sur ce présent guide.

Pourquoi est-il important d’effectuer une étude de sol avant tous travaux de fondation ?

Comme évoqué plus haut, étudier le sol reste une étape primordiale à faire avant de mettre en place les fondations d’une construction neuve. Cela reste le garant de la solidité de cette dernière. En effet, l’étude du sol vous donne le privilège de vérifier la stabilité du sous-sol. Cela vous permet également de vérifier si le sol dispose ou non des galeries, des carrières ou encore nappes phréatiques subaffleurantes. La présence de ces dernières pourrait stopper la réalisation du projet de construction. Par ailleurs, cette étude du sous-sol reste donc une procédure importante pour garantir une bonne construction d’une maison. En effet, elle permet de réaliser un diagnostic clair et exact de l’état du sol où la construction sera réalisée. En plus de préconiser le type de fondation, le grand avantage d’une étude du sol permet de sécuriser les professionnels du bâtiment. D’autant plus, les propriétaires, en faisant une étude du sol, permet de prévoir et de contrôler à l’avance les frais liés aux travaux de construction.

Certains particuliers négligent cette étude pour ne pas dépenser davantage d’argents. Pourtant, cela reste important pour connaître le dimensionnement de l’ouvrage selon les caractéristiques du sol ainsi que du sous-sol. Bref, une étude du sol vous permet donc déterminer si le projet peut se faire ou non et d’obtenir une « assurance dommages ouvrage ». Celle-ci doit donc se faire en amont de tous travaux.

Pourquoi procéder à une étude de sol avant les fondations ?

Une étude du sol : les procédures

Avant toute chose, nous tenons à préciser que la réalisation de l’étude du sol doit se faire par un professionnel en la matière. Bien évidemment, cet artisan spécialiste va réaliser l’étude selon les normes de qualité en suivant diverses procédures d’investigation, et ce, d’ordre géotechnique, géologique, hydrogéologique. De plus, il est équipé des matériels requis pour la réalisation de cette étude. Aussi, l’étude du sol est souvent accompagnée par d’autres recherches géophysiques, notamment les essais par sondages sismiques et électriques. Pour une construction solide, n’hésitez pas de faire recours à un spécialiste.

Il est à savoir que la réalisation d’une étude du sol se fait en 3 étapes :

La préparation des dossiers qui sont les documents cartographiques comme les plans du terrain, un cadastre, etc.La visite du terrain par le professionnel pour réaliser l’étude pédologique ainsi la détection des diverses contraintes possibles.Le rapport des étapes comportant tous les éléments administratifs, la filière préconisée, ses caractéristiques du sol ainsi que la cartographie (en couleur) ainsi qu’un guide technique.

Par ailleurs, il est à noter que la réalisation de cette étude de sol varie selon la qualité du sol ainsi que de la nature du sous-sol. Celui-ci peut être humide ou non, en surplomb ou en contrebas. Il se peut qu’un sous-sol puisse être sablonneux, argileux ou en calcaire. Les fondations sur des sols rocheux sont connues pour leur solidité ainsi que la facilité de leur réalisation. Pourtant, pour les sols en argiles (ou un remblai) impliquent des fondations spécifiques adéquates à leur composition.