Comment faire son choix parmi les différents types de tuiles ?

Les tuiles se révèlent être d’excellentes alternatives pour couvrir votre abri de jardin ou votre maison. De plus, il existe différentes sortes de tuiles parmi lesquelles vous trouverez facilement le modèle qui correspondra à votre projet de couverture. Pour vous guider dans votre choix, voici les principaux types de tuiles qui existent sur le marché.

Tuile en fonction du matériau

Comment faire son choix parmi les différents types de tuiles ?

Selon le matériau utilisé, on distingue différents types de tuiles, à savoir celle en béton et celle en terre cuite. La tuile en béton, comme son nom l’indique, est conçue à partir de béton recouvert par une couche de ciment blanc. Elle se compose aussi de polymères qui servent à lisser la surface. Sans oublier le vernis mat qui constitue une protection pour votre tuile afin qu’elle ne soit pas sujette à des efflorescences au niveau de la partie extérieure. Ce type de tuile s’intègre parfaitement aux toitures de formes standards et est largement capable d’assurer un confort optimal à ses usagers dans la mesure où elle s’équipe d’une isolation supplémentaire.

En ce qui concerne la tuile en terre cuite, elle est faite à base d’argile cuite à environ 1 000 °C. Elle est disponible dans plusieurs types de coloris et de formes. Ce sont d’ailleurs les modèles les plus appréciés en France. Elles sont robustes et extrêmement durables. Pour cela, elles sont soumises à des traitements ce qui leur permet de supporter parfaitement les fortes intempéries et les vents violents.

Type de tuile selon la forme

On compte quatre types de tuiles en fonction de la forme. Il y a la tuile plate, celle en canal, celle mécanique et enfin la tuile grand moule et petit moule. Le premier type de tuile se pose à plat et donc correspond à un recouvrement les unes sur les autres. Aussi, elle s’adapte parfaitement aux pentes supérieures à plus de 35 °C. C’est une solution étanche et ultra sécuritaire en raison de son épaisseur d’environ 16 mm, mais surtout de son système à triple recouvrement. De quoi garantir sa résistance face à toutes les épreuves. Côté esthétique, la tuile plate a un design soigné et élégant. Contrairement aux idées reçues, elle n’est pas vraiment plane, mais plutôt galbée afin de simplifier l’écoulement des eaux.

Quant à la tuile en canal, elle se présente sous la forme de cône arrondi et est réservée aux toitures à faible pente. Elle se conçoit mécaniquement par extrusion et se fixe par glissement jusqu’à blocage. Comme avantages, on peut citer sa remarquable résistance aux précipitations et c’est pour cette raison que son usage est fortement recommandé dans les régions orageuses. En outre, elle est dotée d’un système de verrouillage visant à la fixer solidement à la toiture.

S’agissant de la tuile mécanique, elle est aussi connue sous le nom de « tuile à emboîtement ». Pour cause, elle se pose via un système d’emboîtement simple, double ou triple. Pour l’emboîtement simple, il se fait avec une seule et unique rangée de cannelures et de nervures longitudinales, mais aussi transversales. Vous l’aurez compris, le double emboîtement se compose d’une double rangée de cannelures et de nervures, et ce, de manière à offrir une meilleure isolation. Ce type de tuile a l’avantage d’être hyper étanche tout en restant léger. D’autant plus qu’elle permet la bonne évacuation des eaux de pluie.

Pour finir, les tuiles grand moule et petit moule sont des tuiles de forme plate ou légèrement en relief du côté droit. Elles existent sous différentes formes notamment à cornet, à onde ou encore à panne. Les tuiles grand moule sont simples et rapides à poser puisqu’elles sont de grandes tailles. Et pour ce qui des tuiles à petit moule, grâce à leur dimension réduite, elles s’intègrent facilement à des toitures de formes complexes.